Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 108
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0124
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ï;o3 Les Amours d* Rumene ,
res vous seroient plus favorables,,
Que sçavez'vous enfin Ci elle ne
craint pas que vous ne l'àimez plus ,
ou que vous ne l'ayez jamais ai-
mée ? Croyez-moi j mon cher Eu*
rnene, je connois mieux les fem-
mes que vous, sans les bien con*
noître ; & je suis quasi certain -s
que si Flora aimoic le Comte elle
ne i'auroit pas dit à la Fond ; 8c que
-si cette derniere i'avoit appris de sa
Maîtresse , elle n’auroît osé vous le
reveler ; les femmes ensin sont tou-
tes artificieuses ; ôc l'on est moins
trompé lors qu'Ou les juge par le
contraire de ce qu’elles confient
que quand on les croit de bonne
foi. Vos affaires dans cette situa-
îion , & Flora sçachanc déjà que
vous l’aimez, yestime que vous n'a-
vez plus rien à ménager , & que
vous devez vous éclaircir avec elle-
même ; écrivez lui ce que vous avez
appris de la Foad;saites lui bien sen-
tir le cruel desespoir ou vous êtes ,
trouvez le moyen de lui rendre vous
même vôtre lettre ; ne desesperez-
mn.j je ne vous demandé que peu
loading ...