Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 112
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0128
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
’ï yi Tues Amours d’Ëumésfes
plus d’apparence que Flora durai-*
mer le Comte, qu’un homme tel que
lui •, de sorte que ses allarmes recom-
mençoient de moment en moment }
ü n’étoit fortifié contre elles que
quand il repasïoit dans son esprit la
conversation de Clearque. Enfin tan-
tôt resolu j tantôt tremblant , il se
rendit chez Flora , où il resta pres-
que tout le jour , sans trouver un
moment asièz favorable } ou plutôt
indéterminé , &c sans oser rendre une
Lettre qui i’exposeroit , ou à la co-
lère de Flora , ou peut- être à sa per-
te. Le loir étant presque venu, il lui
survint un nouveau chagrin , qui
lui fit prendre la resolution de tout
hasader.

Le Comte arriva pour rendre une
visite à nôtre Amante , qui voulut
bien la recevoir ce jour-là, ce qu’el-
le ne vouloir quasi jamais , tant il
semble que tout étoit d’accord pour
desesperer Eumene , qui ne se comp-
toit déjà que trop perdu & trop mal-
heureux ; il le vid entrer lors qu’il
étoit rêvant dans l’antichambre de
Eiora , mais aucune réssexion ne

put
loading ...