Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 129
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0145
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora., & i $
nia divine Maitrejfe, que mes vives
douleurs ne finiront que quand vous
aimerez.. Fume ne..

Parlons un moment de la situa-
tion de Flora. Apres la conversa-
sion allez tendre qu’elle avoir eue
avec Eumene^eile sè sentit soulagéej,
elle fut très - contente de lui avoir
fait plus de plaisîr qu’il n’en avoit eu
de ses jours 5 il lui parut si reconnois-
sant & si attendri , qu’elle en fut
charmée ce qu’elle lui avoit dit
avoit déchargé son cœur d’un poids
dont il droit accablé. Ce pauvre
Amant sçait à present que je l’aime^
disoit - elle , il ne sera plus trem-
blant devant moi : je sournirai qu’il
me parle de son Amour. Que tan-
tôt il s’est expliqué tendrement F
ôc que j’ai eu de plaisîr de l’en-
tendre î

Flora ne paroit plus comhatuë j
elle aime ; elle veut que son A-
mant le sçache. Mais il ne croyoit
pas ses affaires, en si bon état j il
comptoir toûjours que le bon cœur
de Flora , & la pitié lui ayoienï.
loading ...