Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 130
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0146
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Ijo Les Amours d’Eumene,

fait dire ces choies obligeantes > ôC
que l’Amour n’y avoir point dé
part j il droit cependant plus tran-
quille , mais iln’étoit pas sans crain-
te } & même son trop timide res-
pedt lui fit manquer l’occasioti fa-
vorable de lui rendre sa Lettre $ &c
û cette tendre personne n’eut bien
voulu lui fournir lé moment de la.
retrouver seule il auroit eu peine d’y
parvenir t un jour qu’il droit dans
sa chambre avec un air inquiet
elle pasià dans un? grand cabines
sous le prétexte d’aller voir com-
ment fai sort un Doreur qui travail-
loir à un platfondi. Eumene la sui-
vit : mais quoiqu’il n’y eût que
l’ouvrier élevé sur un échafFaut a si-
iez occupé de Ton ouvrage , qu’il
eût pu lui dire bien de choses , 3c
s’attendrir avec elle sur Ton départ,
il n’en eut jamais la force. Plus
elle droit charmante , plus il étoît
tremblant : plus il droit amoureux,
moins il osoit lever les yeux sur el-
le. Flora droit si belle ce jour-là,
qu’un seul de ses regards 3 le faisoit
uembleri II n’osa que lui mettre.
loading ...