Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 137
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0153
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora. I

pitié , & j’ose dire que sa tendreile
livra de nouveaux combats à ia gloi-
re , ôc que cet emprdsement d’Eume*
ne pour la revoir fit un merveilleux
esset. Il ne se passfa rien de plus pen-
dant cette journée , tout le monde s<S
retira & les Dames ne sorcirent point
le soir. >

Le lendemain nôtre Pelerin nô
voulant pas se rendre incommode ;
ni s’exposer à être rebuté ; s'alla seoir
sur l'herbe 5 presque an bout d'une
des allées 3 qui paroiisoit la moins
fréquentée > ayant cependant pris la
précaution de se placer d’une manié-
ré à pouvoir être aisément découvert,
par l'esperance que h Flora l'&voic
connu } elle auroit-peut-être la bonté
de s'approcher de lui ; qu'il pourroit
ou l'entretenir un moment, on du
moins lui donner une Lettre, qu'il te»-
noir toute prête.

Nôtre Amante 5 depuis-le moment
qu’elle avoir vu Eamene dégnisé, fut
toûjours fort inquiète , sans être en
colere : de sorte qu'elle avoir resolu
de lui parler , ou du moins d'en cher-
cher les moyens au cas qu’il recrut*
loading ...