Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 144
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0160
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
î?44 &eS Amours â'Eumene,
doit au sil reconnoi ssanc qu'amou-
reux. Helas ! que ne se die-li point
louché d'être trop indigne d'une
relie personne ? hors d'état pour
jamais ni de reconnoïtre , ni de
mériter ia moindre de £ès bon-
tez.

Le cœur de ce pauvre Amant
éroic fait , comme tous les cœurs-
devroient l'être , mais la sortune
souvent ingrate , Ôc quelquesois era-
barrasTce par le mérite 3 lui avoir tout
refuie.

Flora ne voyant plus son Pèle-
rin , ne douta pas qu'il ne lui eût
obéi ; ôc souvent se promenant dans
les mêmes lieux où elle l'avoir vû 3
elle fai-soie ses réflexions sur le bil-
let qu'elle lui avoit écrit 3 Ôc sur
le funesle penchant qui la portoit à
l'aimer. Elle poussok de trilles sou-
pirs j Elle condamnoit sa foibles-
se toujours vaincue : Elle s'aban-
donnoit, tantôt à l'Amour , tan-
tôt à la douleur j il falloir a disoit-
eile* charger d'or un homme pau-
vre dénué de secours comme
Eumene j mais il ne falloir pas lui

donner
loading ...