Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 161
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0177
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora. 161

de Ton emploi ; ce qu'il fin avec di-
tinétion , malgré le peu de tranquil-
lité que lui donnoit Ton Amour. Il
se paisa ainsi quelques mois j Eume-
ne était consideré parmi cette jeu-
ne Noble (Te : lors qu’un d'entre eux
le reconnut pour avoir sérvi la Prin-
ce sse dans un emploi qui n'étoic pas
celui d'un homme de qualité. Il en
avertit sussi-tôt quelqu'un de Tes ca-
marades des plus siers, lesquels le
regardant comme un homme qui leur
fai soi t deshonneur » conclurent en-
tr'eux que le plus court étoit de s'en
désaire. Pour cet effet ils tinrent une
espece de conseil de guerre dans
lequel il fut résoîu qu'un d'eux qui
seroic choisi lui feroit. mettre l'épée
a la main, il y eut des voix pour
le faire assiassiner ; mais on trouva
l'aétion trop indigne , d’autant qu'il
avoir du mérité ôc peut-être de la
valeur.

Ce sentiment ayant été suivi, une
des meilleures épées de la troupe se
chargea de les en débarrasser G bien *
014'on ne verroit plus Eu me ne dans
la compagnie.. Il en arriva tout an
loading ...