Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 170
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0186
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
i 70 Les Amours à3 Eumene}

LETTRE

DE FLORA FOUR EUMENE.

CE n’esi pim le tems , 0 mon cher
Eumene t de vous cacher une
pajjion que je combats en vain : je
vougirols peut - être encore de vous le
dire , je vous l*écris } nen doutez donc
pim : je vous aime , confervez-vous j
gueriffez 3 je vous en conjure par l3A-
mour. N3oubliez rien pour fauver me
vie , qui rnejl chere. Si vous per if-
sez hélas ! je ferai la cause de votre
?nort. C3ejl moi qui vous ai placé par
malheur dans une troupe qui conspire
contre vos jours. Vous avez vaincu -, je
suis senfbïe a votre gloire : mais vi-
vez ; & pour être bien - tôt guéri ne
penfez 'qu’au plaifir d'être aimé de
Eiora. Que cette sortune k laquelle
vous n*cfperlez qu'avec crainte vous'
donne tant de joye ; que je pu'jfe vous
Voir demain ! Ne m3écrivez point : re**
pofez votre bras vainqueur : laijfiiz-
ïtioi le soin d3 apprendre tçus Us jours ce
loading ...