Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 172
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
tyz Les Amùws à' Éumtne3
que ce qu'elle t'écrit t'allure mieux
de Ton cœur que les sermens les
plus forts ? Flora t’aime enfin. Quel-
qu'un sur la terre est-il plus fortu-
né que toi } Elle combat en vain
depuis long-tems 5 & tu ne le'sça-
vois pas ! Oses-tu t'en fîater enfin !
elle loupiroit pour toi, lorsque tu
voulais prendre le parti du desesi*
poir j m te croyois malheureux pour
le relie de ta vie tu te vois élevé
à un bonheur si digne d'envie que
le Prince que tu tiens à gloire de
sèrvir j renonceroic à toute la gran-
deur pour la conquête d'une si belle
per sorme s qu'il sembie que l'Amour
ait pris soin de la former. Non , la
nature seule ne pouvoir saire tant
de beauté j il faut que les amou-
reuses divinitez s’en soienc mê-
lées.

Cicarque qui arriva dans ce mo-
ment fut charmé de trouver son ami
dans une situation bien differente de
celle où il Pavok vu tant de fois,
il ne le voyoit jamais que dans la
douleur, ou le deselpokj 5c il le trou-
V.QÎç comblé de joye, Ils rdure&s
loading ...