Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 175
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0191
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora. 17 §

voient rien soupçonner de toutes ces
choses heureuses,&: satisfaisantes j le
grand soin qu'on eut de sa bîdsure
le mit en vingt*-deux jours en état de
sorcir.

Me croiroit-on , si je disois que
Flora toute belle , & toute illul-
tre , souffi.it plus qu'Eumene pen-
dant cette cruelle absence 3 elle fût
dans de continuelles allarmes s elle
craignoit, ou qu'il ne fût estropié 5
ou même qu'il ne mourût ; elle re-
pasibit dans fa mémoire tocs ceux
dont elle avoit oui parler 3 que de
legeres blessures avoienc mis dans le
tombeau : elle avoit encore le tendre
souvenir d'un Oncle mort pour a-
voir négligé une des plus petites
blessiures.

Cette trop tendre Amante ne pou*,
voit être ^paisibîe , qu'elle ne re-
vît son cher Eumene, joiiissanc d'u-
ne santé parfaite,toûjours plus amou-
reux.

Eumene n’avoît jamais brûlé que
pour Flora j Eumene sut le premier
qui toucha le cœur de cette jeune
Amante, Les premières pallions sont
P iiij
loading ...