Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 176
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0192
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ïyé Les Amours à‘Emiette ,
toujours grandes, outrées , péri lieu»
Tes. Qu'on aime un Prince , ou uit
lu jet : qu'on soûpire pour une Prin-
celle , ou pour une Bergere : st les
conditions sont differentes , l'Amour
ne l'est pas.

Heureux donc î 8c mille fois heu-
reux,le cœur qui sait un choix digne
de Lui, Je plaindrai volontiers le sort
de Flora : mais je n'ai pu n’empêcher
de dire qu'elle fut dans un triste état
jusqu'au jour qu’elle revit son Amant,
êc que s’il est vrai qu'il sut sort amou-
reux, il est vrai qu'il fut tendrement
aimé.

U ne manqua pas de se rendre
chez sa Maîtreste sussi-tôt qu’il put
sorcir, &Tors qu’on lui dit qu'il écoit
dans sou antichambre , elle sembla
craindre , ce qu’elle avoir tant sou-
haicé. Cette première entrevue la
faisoic rougir , elle avoir honte de
paraître devant celui qui ne pouvoir
plus douter de sa foibleste , elle au-
rait voulu retenir sa Lettre trop cen-
dre : son Amant étoit sauve : elle
ne craignoit plus pour ses joursjquel-
que resolution qu'eût prise cette bel»
loading ...