Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 180
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0196
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
i 8 o Les Amours d‘Eumene3

treprendre , ou de n’entreprendré
pas.

Cependant Flora ne dormoit
point, & quand elle eut allez de-
meuré dans cet état, pour être con-
vaincue' de la crainte respeéhieuse
de Ton Amant , attendrie elle-mê-
me , ne pouvant plus se contrain-
dre s resoluê. enfin de preserer PA-
mour à la gloire , & cherchant a.
lui donner les moyens de vaincre
sa pudeur $ elle sit semblant de s'é-
veiller 3 & tournant la tête de sor>‘
coté , elle lui donna sa main à‘bai-
ser. Ce tendre Amant la prenant
tout transporté \ la serrant tendre-
ment avec ses amoureuses lèvres 3
se jetta à genoux pour lui dire ces
mots. S’il effc possîble ma divins
Princesse que vous aimiez un in-
fortuné comme moi 3 ne condam-
nez plus tout ce que je pourrois
entreprendre par un excez d'amour
insurmontable. Ne craignez plus
d’avoir fait un indigne choix en m®
donnant vôrre tendre (Te la plus pu-
re. Vous êtes d’une iliustre nais-
loading ...