Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 182
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0198
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
l oz Les Amours â3Eumene 3
colere , non , je ne vous pardonne-
rai jamais vôtre témérité j vous êtes
indigne de la grâce que je viens de
vous faire. Eloignez-vous de moi
pour toujours : suyez , & craignez
malheureux que vous êtes de m'irri-
îer davantage.

O

Ce pauvre Amant surpris , de-
sesperé , heureux & disgracié dans
Un moment , tira ion épée en pro-
nonçant ces paroles : Puisque je suis
«n malheureux qui vient de vous of-
fencer , Madame , puisque je suis
indigne de vous , je le suis aussi du
jour: Vous ne vouliez donc , cruel-
le j prolonger rna triste vie, que pour
me voir expirer sur route la douleur,
le regret, la rage,que mérité Poutra-
ge que je vous sais J percez donc ce
cœur audacieux , ô divine Flora ,
pour le coup ne l'épargnez plus , ou
ioufhrez ....

Flora dans cet inliant sauta

sur son épée , en s'écriant tendre-
ment j anx dieux ne plaise que je (ois
la cause de ta mort [ tu m'es trop
cher, Eumene, tu m'es trop cher,
ôc je veux que tu vives pour moi.
loading ...