Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 185
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0201
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora. 185

que Flora n’avoit que dix-huit ans,
qu'elle étoit hile , & plus belle
mille fois qu’il n’a été en mon pou-
voir de la representer ; que je
sçai ensin qu’elle pouvoit rendre
heureux le plus grand homme de nô-
tre siécle.

Mais sans m’arrêter davantage à
des ressexions que le Leéteur sera
mieux que moi : je dirai qu’Eu-
mene heureux , joiiissbit de plaihrs
infinis, de goûtoit des douceurs Ci
parsaites de si peu attendues 3 que
souvent 3 ou plutôt dans ces mo-
mens Ci doux 5 il ne croyoit plus
être Eumene. Flora enfin devint:
tranquille 3 elle l’àima comme elle
auroit sait un Souverain , & même
cet Amour socret, dont elle joüiso
soit dans les tenebres lui donnait une
joye plus parfaite. Je voudrais bien
avoir des termes nouveaux 3 de des
expressions allez vives, pour repre-
senter nôtre Amant aussi. charmé
qu’il le fut de fon étonnante for-
tune 1 il regardoii comme un lon-
ge cette conquête 3 à laquelle il
ïs avait çspexé qu’avec crainte, dont
loading ...