Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 186
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0202
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Les Amours d*Énmt-ne 3
ia seule pensée le failoic trembler ,
& qu’il anroir mille sois abandon-
née comme une folie , s’il avoir
été en son pouvoir : mais il étoit
trop polïedé de ion iilustre Amour ^
fk quoi qu’il le regardât pour lors
comme sa perte certaine , il s’y
abandonna tout entier : & nous le
voyons heureux au delà de ses - espe»
rances.

Je voudrais bien laiiTer toujours
ces tendres Amants dans une pro-
fonde paix , & joüiiTànts des dou-
ceurs d’un Amour tranquille ; mais
cette trop douce sélicité fut troublée
par les parens de Flora , qui voulu-
rent absolument la marier avec le
Comte que j’ai déjà dit qu’elle n’ai-
moic pasjmais elle le haiiToit bien
davantage , depuis rattachement ex-
trême qu’elle avoit pour Eumene..
Elle ne pouvoir le resoudre de par-
tager son cœur s entre lui } 8c un
epoux > qu’il faudrait do moins
faire sembiant d’aimer s on ne lui
donna que quatre jours pour ie dé-
terminer; i: ie parti lui convenait
Uk n’avoit plus une bonne talion,
loading ...