Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 187
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0203
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora; 187

pour s'en desifendre : toutes ces cir-
constances augmentoient ia peine :
il lui paroisioit si doux de vivre
avec un Amant sournis , qu'elle ne
pouvoir consentir à prendre un Maî-
tre : Les plaisirs secrecs ôc dessfen-
dus qu'elle goûcoit avec l'un , lui
paroilloiem infiniment plus doux ,
que ceux qui sont permis avec un
mari j ou inquiet , ou jaloux , qui
se presente avec tous sies defsauts , à
une femme qui doit trembler en sa
presence.

Euraene apprit avec toute la vil-
le qu'on parloir de marier sa bel-
le Maîtreile : Mais comme il igno-
roit encore ce qu'elle pensoit sur
une chose à laquelle il prenoit tant
d'intérêt, & qu'il ne pouvoir l'ap-
prendre dans le moment , parcê
qu'on l'avoit menée à la Campa»
gne dans une mai/an , où il ne
lui étoit pas permis de la voir*
il se lailsoit aller à une douleur plus
Jensible que toutes celles que j'ai
décrites, comrant qu'il allait être
privé pour jamais d'une Êkmne yi
il ne faisoit que commences:
loading ...