Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 192
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0208
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ï $ i Les Amours à'Eumene ,
été doux de périr quand je n’avois
que vôtre haine ! hélas , qu'il me se-
ra douloureux de quitter une vie
que vous avez rendue si heureuse par
vos hantez ! enfin ma fortune 3 si di-
gne d'enviesne me serviroit plus que
pour regretter mes malheurs panez
si je pouvois survivre au coup que
vous me destinez : que dis-je ? il faur
bien que je périsle • que deviendrois-
)e Ô Flora ! si je voyois toutes vos
beautez pasfer entre les bras d'un
Epoux.

Cette belle personne'l'interrom-
pit pour lui dire , vous êtes tou-
jours heureux , je n'ai point voulu
répondre sans vous sur le parti qu'on
me propose , faites la réponce qui
vous conviendra j je vous jure que
ce sera la mienne , je consèns que
vous pensiez à vos intérêts : mais
songez à ne me point perdre : gar-
dons - nous bien d'irriter ma famil-
le ; craignons qu'on me mette hors
d'état de disposer de ma personne ,
& qu'en sin il ne soit plus en mort
pouvoir d'être à vous s lors que je
ne serai plus à moi* comptez pour

calmes
loading ...