Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 199
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0215
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora. 199

tant pas accoûtumé d'y en voir iî
peu , il crût qu'elle était couchée ,
3c que Tes semmes pouvoient être
reliées pour ranger : cependant ayant
trouvé l'apartement fermé pardedans
il fût obligé de heurter 3 & d'appel-
ler pour qu'on lui ouvrit. Jugez de
l'étonnement où furent nos Amants »
d’entendre la voix du Comte j Eu-
mene courut éveiller Maurice qu'il
connoissbit toute remplie d'expe-
diens 3 dés quelle seut dequoi il s'a-
gidsoit , elle prit la parole en di-
sant j attendez un peu Moniteur > je
couche Madame , vous nous lut pre-
nez dans une grande besoigne 5, 3c
dans un moment cette fille habile ,
eut répandu de l’eau de fleur l'O-
range j mise sa Maîtresse au Lit,
enfermé Enmene dans la garderobe ,
ëc ouvert au Comte , Lequel dit
en entrant , pourquoi me faire at-
tendre ; d'ou vient cet embarras 9
que faisiez^vous ? vous êtes bien cu-
rieux 3 Monsieur , reprit - elle > ce
que nous faisions vous doit faire
plaisir , c’est la propreté de Ma-
dame qui nous avoit mises en de-
A iiij
loading ...