Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 202
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0218
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
■io i Les Amours d3Eumene 3
mais il ne la poiivoît ouvrir , il eîî
vrai quelle étoit fermée & que Mau»
rice avoir emporté la clef -, ce qui
lui donna le teins d'écouter Flora, ôc
d'avoir attention de ne rien faire qui
pû lui déplaire, il se contenta de
lui répondre qu'il avoit creu enten-
dre du bruit, & aussi-toc il se remit
au lir.

Nôtre Amant qui n'avoir pas per-
du un mot de ce discours , prie la
resolution de se sauver par la senê-
tre qui d-onnoic sur la rue. Pour
executer ce desisein , il coupa les
cordons d'un petit lie qui éroient
d'or & de soyè : il les noua l'un à
l'autre , mais comme iis se trouvè-
rent trop courts, il les allongea avec
les bonnes grâces qu’il défit aussi ;
en sui te il attacha le tout à la fenê-
tre par laquelle il se laisfa couler jus-
qu'en bas j dés qu'il fut dans la
rue il tira de toute sa force pour
ravoir ce qu'il avoit trop bien lié ,
puisque le cordon se rompic, &
qu'une partie resta nouée au haut de
la fenêtre ; ce qui le mit dans une
véritable peine » jugeant bien que
loading ...