Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 206
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0222
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
t o 6 Les Amours à‘ JLumtne-,
arrive dans l'instant auprès de Flora
déjà semblable à une mourante , il la
prend entre Tes bras, & lui parle
tendrement en ces termes : où sont
vos coups ma charmante épouse *
qii’est devenu cet assTassîn cruel, quel
chemin à pris ce barbare } je le cher-
cherai par tout 5 cet Eumene persides
ôc je n'aurai point de repos que je
ne i'aye vu expirer, il n'y a point de
supplice que je n'invente pour ie
saire soufFnr mille maux avant sa.
mort. Flora encore trop saille pour
répondre à ces paroles s ne lailTa
pas de donner des lignes de vie par
quelques soûpirs j elle avoir enten-
du prononcer le nom de son cher
Amant, ôc cous les maux qu'on lui
destinoit , ce qui lui causa une sé-
condé srayeur 3 qui rappella ses
sens 5 l'impatience qu'elle eut d'ail-
leurs de justifîer Eumene lui don-
na la force de prononcer ces pa-
roles.

Que vous a fait un malheureux ,
pour vouloir, qu'il periiïè ; quel cri-
me a commis le pauvre Eumene ?
Je ne le sçai pas $ il est vrai que je
loading ...