Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 212
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0228
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ni Les Amours d’Eumene,

& d'une fidélité à toute épreu-
ve } il est aujourd’hui plus amou-
reux que le premier jour que l'A-
mour le toucha , & vingt années
de consiance n’ont point usé Ton
cœur.

Flora devenue perfide auroit vou-
lu qu’il fe fût rendu indigne de
sa tendresïe : elle ne sçavoit com-
ment rompre avec un homme tou-
jours plus amoureux , toûjours plus
sournis ; elle avoit honte de sa per-
sidie ; aile auroit voulu lui ca-
cher sa nouvelle ssâme ; je n’ose-
rois dire que pour le faire avec
raoin de confuiion , elle avoit re-
solu sa mort * ôc de sacrifier tout
sou sang à un rivai déjà heureux ;
je rougis ponr Flora , je deteste
tant de cruauté dans une si belle
personne > je sinnois icîmonHis-
toire , tant cette pensée me fait
d’horreur , & m’ôte la force d’é-
erire & je ne l’aurois pas commen-
cée , si cette terrible idée m’eut
efsrayé plutôt * ou si je n’avois eu à
dire qu’elle revint de cette crimi-
nelle envie pour prendre un parti
loading ...