Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 214
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0230
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
s, ï 4 "Les Amours d'Eumtne ,
tre surpris, Eumene , apprenez que
la gloire que je n'ai connue que
trop tard doit être preferée à tout
l'Amour & les serments'qui nVat-
tachoient à vous , je veux bien
vous dire encore que je vous qui-
te avec douleur , & que c'est pour
renoncer à tous les hommes en-
semble.

Ha ! Madame , s'écria ce triste
Amant , frappé d'une douleur mor-
telle , dites plutôt que vous ai-
mez encore ; mais que ce n'est
plus Eurnene rampant, que ce n'elt
plus Eumene rrop infortuné ; vô-
tre cœur toujours tendre s mais
plus ambitieux , ne peut Appor-
ter plus long-tems la bonté de-sou-
pirer pour un malheureux $ oui s.
Madame 5 je ne fuis que trop con-
vaincu dans ce moment j que vous
brûlez d’un feu nouveau, trop crutl*
le Flora l o trop ingrate MaîtreC»
se ! de quels coups m'accablez-
vous ! que deviendrai - je / quel
doit être mon fort en me répa-
rant de vous ? la seule pensée
4e ne y ou s yoir jamais me fera
loading ...