Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 215
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0231
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Fiord, 2 i j

mourir mille fois. Vous craignez
pour mes jours , dites-vous ; que
ne me bissez-vous périr ? ou plu-
tôt , dites ,-perfide ; que vous vou-
lez que j'aille mourir loin de ces
lieux , où mon ombre trop presen-
te vous reprocherait sans celle vô-
tre dureté. N’ordonnez donc pas
que je parte demain , si vous ne
voulez que j’expire aujourd’hui 3
donnez-moi quelques jours pour
prendre la suneste resolution de m’é-
loigner. Quoi 3 cruelle, quoi char-
mante personne , je ne dois plus
voir vos yeux ? Divine PrincelTe »
je ne vous verrai plus } Flora l’in-
terrompit brusquement en lui di-
sant , je vous accorde quelque-
tems , mais n’en aburèz pas , ron-
gez-enfin qu’il me saut quitter sans
espoir de retour. Elle sortit dans
le même instant fans vouloir l’en-
tendre }, elle ne vouloit plus être-
témoin de ses sensibles regrets , &
peut-être que son desespoir qu'elle
a voit tant craint ne i'auroit plus
touchée.

Voilà une chute étonnante % mai®.
loading ...