Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 217
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0233
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(sr de Flora. 117

perfidie ’, par Tes propres yeux,
8c parce que lui fie voir Mauri-
ce , il lui palsa dans l'espriD une
insinité de choses routes disseren-
tes. Il n'avoir plus ce sage ami
pour prendre ses bons conseils ,
il étoit mort depuis quelque mois,
que peut - on adjouter au mal-
heur d'un homme qui perd un a-
mi fidelie , & une MaîtreiTe il-
lu st re ?

Dénué enfin qu'il étoit 8c de
conseil , 8c d'esperance , Ion pre-
mier mouvement Fut de le déser-
rer & de périr tour seuî. Le der-
nier sut de tout perdre à la fois,
étrange resolution qui fait voir le
desordre asfreux , qu'une MaîtreiTe
perfide peut eau ser dans le cœur
d'un Amant trop passionné i il re-
sol ut de poignarder son rival , sa
MaîtreiTe , 8c lui - même $ tant de
coups étoient difficiles à porter, il
employa pour y parvenir l'or., ses
soins , 8c l'adresse y tout lui de-
vint inutile ; Maurice toujours dans-
ses intérêts , étoit tombée malade
& même à l'èxtremité 3 son ilius*

X
loading ...