D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 35
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0055
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
H 35 3

§. VII.

Oliban .

/N fuivant le chemin des Bagnoli vers Pou-
zol , on voit le mont Oliban ainlî appelle du
grec îhos fiolvos totus fier'dis , vulgairement nommé
aujourd'hui i SaJJl. Sa malle eft formée de très-an-
ciennes laves de la Solfatara, pareilles en tout à
celles du Véfuve . Outre le tuf et les matières
brûlées , communes aux autres volcans de la Cam-
panie , on y trouve encore des laves sphatiques.
On croit que Suétone dans la vie de Culigula (/)
parle de T abaiflement de cette montagne et qu1
elle fut taillée depuis le haut jusques en bas.
Sous le règne de Philippe II. le vice-roi Rive-
ra la fit tailler obliquement du côté de la mer
pour continuer la nouvelle route depuis les Ba-
gnoli jusqu1 i\ Pouzol .

Ci §. VIII.

(0 C. 37.
loading ...