D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 38
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0058
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CE 38 B

quel motif nos écrivains ont attribué a la mon-
tagne de la Solfatara la belle cieicription que fait
Dion (jp) des phénomènes volcaniques, et des eaux
thermales qu'on obferve depuis Baies jusqu'à Mi-
sère. L'histoire fi on en excepte l'éruption du
Véiuve fous Titus , ne parle ni avant ni après
des éruptions de la Solfatara jusqu' a V an de J.
C. 1198 (g). Arîftote (r) feulement marque qu'un
horrible tremblement de terre dévafta les champs
Phlégréens , mais dans des tems très-antérieurs
à celui dans lequel il vivoit . Mais fi comme
nous V avons déjà dit , nous voulons faire remon-
ter 1' époque des premières éruptions de la Sol-
fatara au fië'clë fabuleux des géans Phlégréens
et d'Hercule , ce qui feroit errer dans les ténè-
bres . En effet Strabon (s) , fur la foi de Pindare et
de l'historien Timée , nous informe de l'opinion
très-ancienne de la communication fouterraine en-
tre les volcans d'Ifchia et ceux des champs Phlé-
gréens . D'après cela plufieurs hifloriens po/lérie-
urs ont a/Turé , que pendant les éruptions du Véfu-

ve ,

00 L. 48. p. 3BS.

(?) Capac. I. 1. C. 24.
(r) Mcteor. I. 0, c, 2.
CO L. 5. p. c48.
loading ...