D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 48
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0069
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
en ligne courbe , étant rongés hors de T eau , (3)
ils font bâtis en briques jointes avec de la Pou-
zolane (4). 1/ infcription qu'on trouva au fond
delà mer en 1575, et quon voit aujourd'hui fous
la porte de la ville : Opus pilarum vi maris con-
lapfum a iivo pâtre suo promijjum Antoninus reflé-
tait , on voit par la que ce môle exiftoit avant
'Adrien qui le continua ; et qu1 Antonin fon fils
fit reparer , et rétablit les pilej du môle endom-
magés par la mer (5).

§. III.

(3) On n' eft pas d" accord fur le nombre de ces
piliers ; les uns en comptent 20 , ec d'autres 25. De
nos jours on en voi: treize hors de l'eau AA. On
voit les reftes de plufieurs autres fous f eau BB.
Le dernier étoit fans doute defttné à foutenir le
Phare dont parle Pline L. 36 c. \i . Sur les maffes
dont nous avons parlé poioient les arcs dont on voit
encore les marques en C.

(4) Strabon L. 5 p. 169 , et Vitruve L. 5 c.
11 parlent de 1' ufage de cette poudre dans la con-
ftrucYion des môles . Les Architectes modernes ne
conviennent point de 1' utilité des môles ouverts tels-
que ceux des anciens.

(5) Ce môle n' eft point comme on croit com-
munément un refte , ou plutôt F extrémité du pont
ds Caligula , qui étoit formé par des bateaux de tranf-

' Jo-
loading ...