D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 65
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0101
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
mière étoit une voie confulaire , et uae prolon-
gation de la voie Appienne qui auparavant finif-
foit à Capoue . Celle-ci fut proprement appellre
Campaniepne ou parce qif elle venojt de Rome
par la partie orientale de la Campanie , ou parce
qu' elle conduifoit en droiture à Capoue : d' oii
continuant jusqu* k l'endroit oîi elle eiz aujour-
d'hui interrompue par le Lagno elle paiïbit enfui-
te à T orient d1 Averfe , ou elle fe divifoit en
deux branches , dont V une alloit vers Cumes , et
l1 autre à l1 orient du mont Gaurus , entourant
comme dit Pline (nn) les champs Leborins appel-
lés aujourd' hui Quarto . La route qui étoit le
long du rivage de la mer , depuis Monteragone
jusqu1 à Cumes comprenoit la marais Linterne ,
îe Vulturne et le Saône dont Stace fait men-
tion (oo) . Tite Live (pp) , et Cicéron fyç) en
parlent . Elle fut appellée Domitienne parce que
T Empereur Domitien la fit refaire . Cette mê-
me route fe féparant en deux à Cumes , une des

E bran-

(nn) L. i3. 11.

(po) Sylv. L. 4. Car m. g, v. 6$,

(pp) £• ^3- 35*
(gif) Ad Attic. L. 15. Ep. 1.
loading ...