D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 72
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0110
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
fi 72 5

et Ariitote (/) qui vécurent entre Je troifieme
et le quatrième fiécle avant J. C., font les plus
anciens écrivains qui parlent du lac cf Averne .*
Ils lui donnent le nom de Kl\j.vn , qui fîgnifie
proprement lac fans communication apparente

avec

qif on obfervoit à Athènes et en Syrie . De même
que nous avons vû\ dans' Pline L. a c. 93 et dans
Cicérori de Divin. L. 1 que les anciens appelèrent
Scrobes charoneas, et Plutonla les grottes méphitiques ;
ainfi nous trouvons dans PJaute Trinum. Ait. z Je.
4 v. 124 et dans Virgile iEneid. 6 v. 127 qu'ils1
donnèrent le nom de oftia Acheruntis , et janua Di~
tis aux lacs dont les exhalaifons étoient contagieufes :
et fuivant Silius Ital.-X.i2 v. 120 et L. 15 v. 76 ou
appel la Avtrm et Stygia palus les lacs du- territoire
de Fouzol . L' allufion de ces noms donna lieu aux
fables du paffage des a mes' par le lac d'Ache'ron , et
atix demeures ténébreufes des Cimmériens dont Ho-
mère fut c la defeription G'diJJ'. k. v. 15 et que'
Tibulle L. 4 Eteg, 1 v. 64 traduit nebulqfi lifté*
re Avemi fur les anciennes traditions des peuples-
qui habiroient les environs de 1' Averne . G' eft en
cet endroit qu' Homère place la fameufe vi$w*t
c eft-à-dire le fiége et 1" évocation des ombres.

Ceux

(/) Le Mirab. Au/cul. T. 0. p. 1Ô97. AareL
Aîîobr. 1607.
loading ...