D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 75
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0113
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
f is.t

rroient fouvent dans le lac, Virgile (A) fait aufli
la même obfervation . C eft pour cela dit-on qu1
Hercule y éleva une digue avec un chemin pour
y faire piffer les bœufs qu1 il avoit amenés d'Efpa-
gne (/) auquel on donna le nom d'Hercule: ce
chemin avoir huit ftades de longueur , qui font
plus de iooo pas , il étoit aflez large pour qu*
un char y patTat aiiément . Cicéron (&) 1* appel-
le vendibilis via à caufe de la ferme de la fameu-
fe pèche des huîtres dont Servius fait mention
dans le paffàge de Virgile déjà cité . La mer ayant
endommagé ce chemin en plufieurs endroits ,
Agrippa le fit reparer (/) . L1 éruption de 1538
CDuvrit ce chemin de même que la plus grande
partie du lac Lucrin,-de manière que le P. Paoli
ayant méfuré la diflance qu'il y a depuis Tritoli
jusqu"1 au pied du Monte Nuovo , il trouva qu" il
n" avoit pas plus de 715 pas de longueur. Stra-
bon ajoute qu1 Agrippa après avoir fait réparer
le chemin d1 Hercule , et avoir fait couper 1'
epaiffe forêt de Y Averne , introduifit la mer

dans

(Jï) Georg. L. 1. v. 161*
(0 Biodor. L. 4. p. 2,67.
(£') Pro Lege Agrar. 1. Ci 3.
(0 Die L. 48. p. 3*8-
loading ...