D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 81
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0119
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
G Si 3

un gout lixiviel peu feniible , et elle tient en
Jblution fi peu de fel alcalin qu" elle ne mérite
pas le nom d'eau minérale . A' 1' article de Ca-
mes nous verrons que là étoit le temple et l'ora-
cle de la Sybille : ce qui donne lieu de croire
que c'etoit un partage fouterrain avec des bains
qui accourcirtbit le chemin de Cumes à Baies ; et
que la defcriprion de Virgile mal comprife (s) a
donné naiflance a la tradition , fuivaut la quelle
cette grotte avoit fervi de demeure a la Sibylle .
Le P. Paoli compare la defcription du poète avec
la topographie locale . Il obferve que Virgile
parle clairement de trois grottes , dont il pré-
tend qu1 on voit encore les veftiges près de
T Averne . La première dans le voifinage du
temple d" Apollon eft décrite comme une caver-
ne immense à la quelle cent ouvertures condui-
foient (r) et où la Sibille rendit les oracles au
héros Troyen . Quoiqu' il paroirte comme nous
le verrons plus bas , que ce foit une defcription
allégorique du Sanctuaire du temple d"1 Apollon à
Cumes , en changeant le mots antrum et adytuin
et en prennant pour nombre rond V oJîU tentum .

F Dans

(J) Mneii. 6. v. 237.
(t) Ibidem v. 43.
loading ...