D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 86
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0127
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
nae du nom d"1 un affranchi de T Empereur Clau-
de (se) . Il obferve qu" on y fhifoit cuire des vian-
des , expérience qu'on fait journellement dans les
eaux de Tritoli. Le nom de Tritoli paroit venir
du Grec Tpircùos , parce que ces étuves guérifient
de la fièvre tierce. La plus grande partie de cet
édifice eft moderne , on y voit une étuve avec
des bains d'eaux thermales (i i) ; dans une grande
chambre on voit les débris des ilatues de ftuc ,
qui défignoient les maladies dans lesquelles Tufage
de ces bains produifoient de bons effets . On dit
que des médecins de Salerne qui voyoient avec
peine la prompte guérifori des malades, s* y ren-
dirent de nuit , et briferent les ftatues , ils en
portèrent bientôt là peine, car à leur retour ils
fe noyèrent auprès de V île de Capri . Pour mon-
trer aux voyageurs la fingularité de ces étuves , les

habitans du pays vont jufqifau fond d"1 une droite et

Ion-

Taë. xxxr.

(n) Il y a deu* plans de ces étuves : on voit
dans le premier A celle dont nous avons donne la vue
dans la planche précédente , la voûte eft haute de 15
pieds ; l'autre B appartient au bain voilin et a 12
pieds de hauteur .

(ee) Suet. Clauâ. c. c2.
loading ...