D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 88
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0130
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ruines des anciens édifices qui V environnoient n'a
plus ni la même profondeur , ni la même tranquillité
qui Je rendoient autrefois fi sûr et fi fréquente . Le
P. Paoli diftin^ue cependant le golfe de Baies de fon
port, il eft d'avis que le port étoit le même que ce-
lui de Misène qu" on trouve après avoir doublé la
pointe du rivage et qui eft environné du terri-
toire de Baies. Il fe fonde fur V autorité de Pli-
ne (a) qui dit clairement , que le port de Baies
étoit entre Misène et Baoli : il obferve enfin ,
que les auteurs qui en parlent , ne font aucune
mention du port a Misène , de même que ceux
qui nomment le port Misène ne parlent point
de celui de Baies . Le golfe de Ba.es eft très-peu
fàr aujourd'hui, a eaufe des ruines qui en rem-
plifient le fond , parmi les ruines que la mer
couvres on y voit un chemin pavé , qui avan-
cs C40 pas dans la mer. Ce golfe de même que
le port de Misène paroiffent avoir étés les craters
de deux terribles volcans éteints ou la mer avec
le temps y eft entrée , après en avoir renversées
les murailles . Cela fe comprend par les matières
volcaniques de fes colines , par fes étuves , et

par les eaux thermales qu1 on rencontre fur fon

iein .

(a) L. 3. c. 5.
loading ...