D'Ancora, Gaetano  
Guide Du Voyageur Pour Les Antiquités, Et Curiosités Naturelles De Pouzol Et Des Environs — Neapel, 1792 [Cicognara Nr. 4314]

Seite: 89
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ancora1792/0131
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
fein . Vers le cap de Misène , à l'endroit ou
finiffent les colines de Baies, on voit une belle
grotte alumineufe dans laquelle on trouve de P
alun de plume , et quelques fois on en trouve
qui eft parfaitement criftallyfé . Cette mine , û
on la peut appeller ainfi , n'eft pas cependant
anffi riche comme on avoit d'abord cru , car a.
peine peut-on en tirer 5 rotola d'alun parfaite-
ment criftalyfé , ce qui fait que la depenfe fur-
paire le produit .

5. IL

Origine, G délices de Baies.

I

T~ ' Ancienne ville de Baies étoit fituée fur la co-
^ line dont nous venons de parler, à une difian-
ce prefqu1 égale entre Pouzol et Cumes , ce n' eft
plus aujourd'hui qu1 un tas de ruines. Son origi-
ne remontoir à la plus haute antiquité , fuivant
Lycophron (i) et Strabon (c) , Bajus compagnon d,

Ulyffe lui donna fon nom (1) . Cette ville fut cé-
lèbre

(1) Suivant Tzetz.es dans le paflage de Licophron
■que nous venons de citer , il dit ou' il étoit pilote

«r uiir-

C^) v. d9 4.

(c) L. 5. p. S45.
loading ...