André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 2
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0020
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0020
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
'2. E S S A I

mille autres , la matiere que j’en-
treprends de traiter. C’est le Beau.
Tout le monde en parle : tout le
monde en raisonne. II n’y a point
de cercles à Ia Cour , il n’y a point
de sociétés dans Ies villes, il n’y
a point d’échos dans Ies campagnes,
il n'y a point de voutes dans nos
Temples qui n’en retentisient. On
veut du beau par-tout ; du beau dans
les ouvrages de la nature, du beau
dans les produftions de l’art, du
beau dans les ouvrages d’esprit, du
beau dans les mœurs : & si l’on en
trouve quelque part, c’est peu de
dire, qu’on en est touché ; on en est
frappé , saisi , enchanté. Mais de
quoi Test - on ?

Demandez dans une compagnïe
aux personnes qui en paroissent les
plus éprises, quel est ce Beau , qui
Iss charme tant ? Quel en est le
loading ...