André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 3
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0021
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0021
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S U R L E B E A V. s
fond , la nature, la notion préeise,
la véritable idée ? si le beau est quel-
que chose d’absolu, ou de relatif ?
s’il y a un beau essentiel, &c indé-
pendant de toute institution ? un
beau fixe, & immuablement tel ?
un beau qui plaît, ou qui a droit
de plaire à la Chine, comme en
France, aux Barbares mêmes , com-
me aux nations les plus policées ?
un beau suprême, qui soit la regle
& le modéle du beau subalterne
que nous voyons ici bas ? ou
enfin s’il en est de la beauté comme
des modes & des parures , dont le
succès depend du caprice des hom-
mes , de l’opinion, & du goîit?

A ces questions vous verrez aussi-
tôt toutes les idées se confondre , les
sentimens se partager, naître mille
doutes sur les choses du monde ,
que l’on croyoit le mieux sçavoir s

Aij
loading ...