André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 8
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0026
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0026
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
8 E s s a i

mettent entre des choses qu’on a si
souvent coutume de brouiller en-
semble. Retenez , s’il vous plaît ,
Messieurs , cette premiere divilion
de Ia matiere que je me propose
d’éclaircir.

Mais comme le beau peut être
considéré, ou dans l’esprit, ou dans
îe corps , on voit assez , que ponr
ne rien confondre il faut encore le
diviser par ses différens territoires ;
en beau sensible, & en beau intel-
ligible. Le beau sensible , que nous
appercevons dans les corps ; &c le
beau intelligible, que nous apper-
cevons dans les esprits. On convien-
dra sans doute , que l’un &c l’autre
ne peut être apperçû que par îa
raison. Le beau sensiblé , par la rai-
son attentive aux idées qu’elle re-
çoit des sens - &C le beau intelligî-
ble, pur la raison attentive aux idées
loading ...