André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 11
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0029
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0029
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S V R L E B E A V. 15
cjui est l’objet de la vûë. Nous n’au-
rons encore que trop de matiere.

II faut montrer qu’il y a un beau
visible dans toiis les sens que nous
avons distingués ; un beau estfentiel
un beau naturel, & un beau en
quelque sorte arbitraire.il faut ex-
pliquer la nature de ces trois espéces
de beau visible. II faut étabiir quel-
ques régles pour les reconnoître ,
chacun par le trait particulier qui le
cara&érise.

Vous voyez, Mestîeurs , par Ia
maniere toute simple , dont j’expose
mon dessein, que je n’ai nulle inten-
tion de suspendre vos suffrages , nî
de vous demander grace pour mes
preuves. Mais aussi vous me per-
mettrez de vous demander justice
contre l’insolence du Pyrrhonisme ,
dont la folie & le ridicule ne parurent
jamais plus palpables que dans cette
matiére.
loading ...