André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 30
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0048
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0048
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
30 E s s a i

niais de leur union & de leur allem-
blage, pour composer un tout hété-
rogène , oii elles se voient distin-
guées sur Ie même sonds , chacune
dans sa beauté spéciiîque.

Ahn de mieux comprendre ce
nouveau genre de Beau visible , qui
esl i’objet de la peinture , faisons
avec les Maîtres de l’art deux obser-
vations.

La premiere est , que de même
qu’il y a dans la musique des sons
accordans , & des sons discordans ,
il y a dans l’optique des couleurs
amies , & des couleurs ennemies.
Des couleurs amies , qui semblent se
rechercher pour s’embellir mutuel-
Iement ; & des couleurs ennemies ,
jalouses , pour ainsi dire , de la
beauté les unes des autres , & qui
semblent se fuir , comme de peur
d’être effacécs ou obscurcies par
loading ...