André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 39
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0057
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0057
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S 1/ R L E B E A V. 39
en douîer , quand on fait attention
à la nature de leurs régles. Celles
de rarchitedure m’ont paru ies plus
faciles à comprendre ; je m’y ren-
ferme pour mettre Ia matiere*à la
portée la plus commune.

L’architeûure a des régles de deux
sortes : les premieres fondées sur les
principes delagéométrie ; les autres
sormées sur les observaîions parti-
culieres , que ies Mâîtres de l’art
ont faites en divers tems sur les
proportions , qui plaisent à la vûe
par leur régularité , vraie ou appa-
rente.

On sçait que Ies premieres sont
invariables , comme la science qui
les prescrit. La perpendicularité des
çolonnes qui soutiennent l’édifîce,
le parallélisme des étages , la symé-
trie des membres qui se répondent,
lc dégagement & l’élégance du des-
loading ...