André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 41
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0059
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0059
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S U R L E B E A V. 41
de huit modules, & au moins de
trois ; que la hauteur des portiques »
des arcades , des portes, & des
fenêtres soitdouble deleurlargenr,
& plusieurs autres déterminations
semblables, que l’cn peut voir dans
les livres d’architeûure*oudansles
pratiques ordinaires,mais qui n’étant
fondées que sur des observations à
l’œil, toujours un peu incertaines a
ou sur des exemples souvent éaui-
voques , ne sont pas des régles
tout-à-fait indispensables.

Aussi voyons-nous que les grands
Architeûes prennent quelquefois la
libertéde se mettre au-dessus d’elles,
Ils y ajoCitent, ils en rabattent, ils
en imaginent de nouvelles selon les
circonstances qui déterminent le
coup d’œil. Michel-Ange , Palladio,
Vignole en Italie , Mansard & de

* Vitruve , Palladio, Vigriok , &c.

Partie I. ,D
loading ...