André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 43
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0061
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0061
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
$ V R L E B E A V. 43
n’esl peut-être pas toujours , ni en
tout, une Ioi de rigueur pour eux.
Car , sans sortir de notre exemple ,
qu’en ont pensé Ies Architedes Ies
plus célebres? Jugeons-en par leurs
pratiques. II y en a qui ont été assez
hardis , ponr se permettre quelques
Iicences contre certaines régles du
beau même essentiel. Emportés par
une espéce de fureur poétique , ils
ont jetté quelques défauts de régu-
larité dans leurs ouvrages d’ailleurs
les mieux ordonnés , quand ils ont
prévû , ou que ces petits défauts
donneroient lieu à de grandes beau-
îés, ou qu’ils rendroient plus remar-'
quables celles qu’ils avoient desiein
d’y faire plus dominer,ou enfin que
ces défauts même paroîtroient des
beautés au plus grand nombre de
leurs speûateurs, dans la place où
ils les sçauroientmettre ; c’est-à-dire,
loading ...