André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 51
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0069
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0069
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S U R L E B EÂU . <i I

examine les choses par les premiers
principes du bon iens ; on en con-
clura au contraire , non pas qu’il
n’y a point de regle pour en juger,
mais que la plûpart des hommes se
plaisent à juger sans régle. Nous
avons fait voir qu’il y en a une ;
qu’il est même facile de la recon-
noître ; qu’il n’y a d’abord qu’à
distinguer en général trois sortes de
beau : un beau essentiel, un beau
naturel, un beau artificiel ou arbi-
traire. Mais, pour plus grand éclair-
cissement, il faudroit peut-être en-
core diviser le beau arbitraire en
plufîeurs especes. Un beau de génie,
un beau de goût , un beau de pur
caprice. Un beau de génie , fondé
sur une connoissance du beau essen-
tiel, assez étendue pour se former
un systême particulier dans l’appli-
cation des régles générales ; ce que

Eij
loading ...