André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 80
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0098
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0098
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
§o 'E S S A 1
foien long-temps que nous en avions
à nos portes un exemple qui a fait
frémir toute l’Europe. L’égalité géo-
jnétrique ne pouvant donc subsister
«ntre ies hommes , ni pour Ies biens
aii pour les rangs, que nous dide la
raison , notre propre intérêt, celui
de nos concitoyens , que nous ne
devons jamais séparer du nôtre ,
ïinon que pour nous rendre mutuel-
lement heureux , il faut nous con-
Xenter de cette espece d’égalité mo-
rale, qui consiste à maintenir chacun
dans ses droits , dans son état héré-
ditaire ou acquis , dans sa terre ,
dans sa maison, dans sa liberté na-
îurelie ; mais aussi dans Ia subordi-
nation nécessaire pour y maintenir
les autres ? C’est ainsi que les Ioix
égalent tout le monde. Pouvons-
nous sagement souhaiter d’être plus
égaux ?
loading ...