André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 81
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0099
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0099
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S U R L E B E A V. 8lt

Or , voilà le chef - d’œuvre de
l’ordre civil & politique. II remplace
par l’équité des loix l’égalité des
conditions. II n’étoit pas possible de
les mettre de niveau. II a trouvé
une balance pour les mettre du
moins dans une espece d’équilibre :
èc de là combien d’avantages ,
combien même d’agrémens & de
beautés ne voyons-nous pas naître
dans la société civile ! C’efl; de quoi
il importe encore à notre bonheur
de nous bien convaincre.

Avant qu’il y eût parmt les hom-
mes un ordre établi par les loix ,
quelle étoit la face du monde ? La
violence, les rapines, les assassinats :
représentons-nous tous les ravages
que peut produire une armée de
passions déchaînées. Nulle assurance
pour la vie , nulle sauve-garde pour
les biens, nul asyle pour l’honneur.
loading ...