André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 83
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0101
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0101
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S V R l E B E A V. 83
Ia confusion , la justice à la force,
la süreté publique à l’inquiétudë gé-
nérale , lerepos des particuliers aux
allarmes continuelles. Tout devient
tranquiile sous la protediion des loix.
Sous cette garantie , nous pouvons
sans crainte voyager dans toutes les
parties du monde habitable : dans les
pays étrangers 3 sur Ia foi du droit
des gens ; dans le nôtre , sur Ia
foi des ordonnances royales. Elles
sont nos gardes pendant le jour ,
nos sentinelles pendant la nuit, nos
escortes fadeles en tout tems & en
tout lieu. En quelque endroit du
Royaume que je me transporte , je
vois par-tout le sceptre de mon Roi,
qui assure ma roiite , qui tient tout
en respeft, tout en paix , les labou-
reurs dans les campagnes, les ar-
tisans dans Ies villes, les marchands
&tr la mer ? Ies voyageurs dans les
loading ...