André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 87
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0105
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0105
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S U R L E B E A U. 87
dans ses bornes , pour les conserver
entr’eux dans ce bel équilibre que
la politique humaine chercheroit en
vain, si ia nature ne lui en fourniüoit
le ressort & Ie point d’appui néces-
saire dans l’amour de la patrie ; enfin,
pour tenir chaque peuple attaché au
lieu de sanaissance, quoique souvent
très-mal partagé des biens de la vie ;
à sa forme de gouvernement, quoi-
que souvent très-dure ; à ses ioix &
à ses coutumes , quoique souvent
très-incommodes : ii n’enfalloitpas,
dis je , moins pour produire dans
HJnivers tous ces miradles de con-
ssance. Mais aussi , Messieurs, vous
m’avouerez qu’il n’en faut pas da-
vantage pour démontrer à tout es-
prit attentif, que par-là l’ordre
civii , quoiqu’arbitraire dans une
infinité de ses régiemens , rentre
néanmoins dans l’ordre naturel ; ou
loading ...