André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 89
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0107
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0107
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
surleBea v, 89
Ces principes supposés , nous
n’avons plus , comme nous l’avions
promis, qu’à suivre le cours des
conséquences pour y trouver la.
réponse à toutes les questions du
beau moral. En quoi il consiste ?
Gombien il y en a de sortes ? Quel
est en particulier le cara&ere propre
qui Ies dissingue ? Et, en général ,
quelle est la forme précise du beau
dans les mœurs ?

En quoi il consilîe ? On voit d’a-
bord que c’est dans une constante,
pleine & entiere conformité du
cœur , avec toutes les especes d’or-
dre que nous avons distinguées.

Combien il y en a de sortes ?Nous
avons distingué trois especes d’or-
dre ; un ordre efîentiel, un ordre
naturel , un ordre civil : d’où je
conclus trois especes de beau rnoral ;
un beau moral estentiel, un beau
Partie I. H
loading ...