André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 94
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0112
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0112
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
94 E s s a t

gloire ou de bonheur, qui mnltipiïenf
encore à l’infini 6c ses besoins &
ses désirs ; autant d’ennemis secrets ,
autant de partis contraires qui le
divisent, 6c qui se divisent eux-mê-
mes pour le tirer chacun de son côté»
Faut-il s’étonner que la plûpart des
hommes cherchent à s’éviter avec
tant de soin ? Ils ne peuvent rentrer
chez eux sans y trouver Ia guerre ,
la sédition , la revolte ; sans y voir
toutes les horreurs 6c toute la difxor-
xnité d’unétat armé contre iui-même„
Voulez-vous faire succeder l’idée-
du beau à ce monstre de laideur i
Mettez l’ordre dans cette multitude'
confuse de sentimens ennemis. Que:
la raison commande à l’ame ; que-
Fame reçoivela loi, ôciadonne am
corps; que le corps docile ne fasse'
ïamais qu’obéir sans murmure , ott
4u moins sans réyolte, Vous réta-
loading ...