André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 98
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0116
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0116
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
E s S A I

ponr la beauté des mœurs , que nous
mesurcns naturellement l’estime ou
|e mépris, Tamour ou Ia haine, Ia
louange ou le blâme des diverses
conduites que nous voyons tenir
aux hommes dans Ia société ? Car,
pour n’alléguer que des exemples
îrès - communs, pourqupi Ia justice ,
qui , sans acception de personnes ,
rend à chacun ses droits, nous paroît-
elle une si belle vertu ) C’est qu’en
ptgeant ainsi toutes les conditions
par l’équité de la même loi, elle nous
fait souvenir agréablement que nous
sommes tous égaux, tous un par na-
îure. Pourquoi, au contraire , un
procédé injuste & inique nous paroit-
il si révoltant ? il rompt ce nœud
d’équité, qui nous unissoit tous mal-
gré la distance de nos fortunes.
Pourquoi la modération est-elle dans
monde si généralement cstimée ?
loading ...